La chirurgie bariatrique  de bypass gastrique, apporte une réduction du volume de l’estomac et une modification du circuit alimentaire, pour que les aliments ne passent plus par l’estomac ainsi que la partie supérieure du tube digestif, mais directement par la partie moyenne de l’intestin grêle.

Le principe de cette technique chirurgicale : 

En pratique, une poche gastrique plus petite dans sa taille sera créée, elle  permet de limiter la quantité de nourriture, la capacité du corps humain à absorber les calories, et au patient présentant une obésité morbide de perdre du poids à hauteur de 5 à 7 kg par mois.

Il s’agit, de patients dont l’Indice de la Masse Corporelle (I.M.C) à l’ordre de 40 ou plus et n’ayant pas réussie d’atteindre ou maintenir un poids sain à l’aide d’une alimentation équilibrée et la pratique d’acticités sportives, ou bien ceux présentant un IMC entre 35 et 39,9 tout en présentant des problèmes de diabète, ou une tension artérielle trop élevée.

Bypass gastrique, intervention.

Un bilan d’évaluation préopératoire, est indispensable pour déterminer les critères de sélections de la technique chirurgicale d’obésité.

Dans la salle d’opération, l’intestin sera sectionné à environ 50cm de son origine. Cette portion dite «anse biliaire», va être montée puis suturée à une petite poche gastrique à hauteur de 60 ml de capacité créée à l’aide d’un agrafage.

Le chirurgien, procède en créant une poche détachable de l’estomac, et reliée à la partie inférieure de l’intestin grêle. Dans une seconde étape, la partie supérieure de l’intestin grêle est rebranché en prenant la forme « Y ».

Cette opération dure en pratique de 3 à 6 heures, elle se déroule sous anesthésie générale par voie coelioscopique, lors d’une hospitalisation de 8 à 10 jours.

Bypass gastrique, résultat.

Le taux de réussite du bypass gastrique, est de  60 à 70 % de réduction du poids excessif, en apportant une apparence plus mince.