La notion d’alopécie, fait référence à une perte de cheveux abondante avec un dégagement progressif du cuir chevelu en tant que phénomène qui touche à la fois la gente masculine en particulier de même que  les femmes qui peuvent également dégarnir. Lorsque l’alopécie ne ralentie pas, elle va aboutir à une calvitie et à une absence totale de cheveux.

Depuis quelques années, la chirurgie des cheveux a fait des avancées pour offrir des opérations à la fois indolores et sans éviction sociale notable. En effet, la greffe de cheveux constitue une solution esthétique, durable et discrète.

Afin de faire face à ce phénomène inesthétique, il existe plus qu’une solution qui permet de retrouver ses cheveux et les conserver, à savoir, les techniques de greffe ou d’implant capillaires de cheveux dont le principe est simple: Prélever des cheveux d’un site donneur sur la couronne arrière où ils ne tombent jamais avant qu’ils ne soient réimplantés à l’avant, au niveau de la région du front et la tonsure.

 

La greffe de cheveux, est une solution reconnue pour son efficacité en termes de lutte contre la calvitie et la perte de cheveux par le traitement de l’alopécie androgénique qui touche autant d’hommes que de femmes.

 

Quelles techniques de greffe de cheveux?

 

Il s’agit de deux méthodes: Une méthode classique dite la FUT et une autre récente appelée la FUE.

1-Greffe de cheveux Follicular Unit Transplant.

Il s’agit, de la technique majoritairement utilisée en greffe de cheveux et qui se base sur le prélèvement d’un morceau du scalp à partir de laquelle des bulbes sont extraits.

La transplantation d’unités folliculaires, est indiquée pour un patient qui présente des zones de calvitie étendues, en effet, cette méthode se distingue par sa capacité de couvrir une grande région dégarnie et offrir une grande quantité d’implants de bonne qualité.

Déroulement de la FUT.

Le principe de cet acte consiste à prélever une bandelette horizontale de 1 cm de large avec une longueur qui peut aller de 12  à 23 cm. Ensuite, la bandelette serait micro-coupée afin de récupérer les bulbes qui seront réimplantés et  redistribués au niveau des zones dégarnies.

Cette procédure dure entre 2 et 3 heures en moyenne sous anesthésie locale.

2-La greffe de cheveux Extraction d’unités folliculaires.

 

La greffe de cheveux FUE, est une récente méthode particulièrement indiquée pour un sujet qui veut avoir une cicatrisation moins visible. C’est pourquoi, elle est réservée à un homme de moins de 35 ans.

Sachant, qu’elle est moins indiquée pour les femmes car elle impose souvent de raser le site de prélèvement. De plus, elles cicatrisent plus spontanément chez les hommes.

Il s’agit, d’un acte qui n’utilise pas de scalpel ni point de sutures et ne laisse aucune cicatrice. De plus, cette technique est parfaitement adaptée à de petites surfaces comme les golfes qui nécessitent entre 500 et 600 implants. Au-delà de cette quantité de cheveux, il faut faire appel à la méthode de la bandelette.

Déroulement de la FUE.

Une consultation préopératoire auprès du médecin anesthésiste est indispensable. Ce dernier, demande au patient de prendre de la vitamine C pour renforcer son système immunitaire et laisser la longueur de ses cheveux sur les cotés et l’arrière de sa tête.

Après l’anesthésie locale, le praticien retire les greffons du site donneur via une aiguille creuse spéciale. Ensuite, les greffes retirées sont replacées sur la peau.

Pour implanter les cheveux sur la zone de réception, il va réaliser une petite ouverture en utilisant un instrument spécial. Au niveau de cette ouverture, il implante les greffons de façon manuelle.

En pratique, la greffe de cheveux FUE se déroule manuellement ou à l’aide d’un moteur dit le «Robot ARTAS» ce qui permet d’éviter la fatigue humaine.

Cet acte, se déroule sous anesthésie locale avec une séance de 3 heures au moins.

 

Greffe de cheveux, les suites opératoires.

Après l’intervention, le patient va ressentir des tiraillements.

Des croûtes, se forment sur le point d’impact des implants et persistent pendant 8 à 10 jours.

Il faut souligner, que le principal risque de la méthode de la bandelette, réside dans la cicatrice qui subsiste à l’arrière de la tête.

Greffe de cheveux, les complications possibles.

Il faut dire, que les complications de la greffe de cheveux sont rarissimes:

Des hématomes souvent sans gravité et qui peuvent être évacués lorsqu’ils demeurent trop importants,

Une infection exceptionnelle, à part quelques rares micro-abcès développés sur un point de suture.

Greffe de cheveux, Résultat.

Un délai de 8 à 12 mois, est nécessaire pour apprécier le résultat final de la FUT.

Pendant cette opération, le praticien est en mesure de prélever et réimplanter de 1 200 à 1500 implants sur des zones dégarnies ce qui correspond à une quantité de cheveux qui varie entre 3 000 à 5 000 cheveux. Il faut noter, que chaque implant porte 1 à 4 cheveux en fonction de la distribution naturelle anatomique du patient.