Les techniques chirurgicales pour faire face à une alopécie androgénétique

Les techniques chirurgicales pour faire face à une alopécie androgénétique

La notion d’androgénétique , fait référence aux origines de l’alopécie génétique et hormonale.

Il s’agit, de la chute de cheveux avec une proportion supérieure à la normale autant chez les hommes que les femmes à cause d’un dégarnissement plus ou moins important du cuir chevelu et en particulier sur les golfes, à savoir, la calvitie.

Quelles techniques chirurgicales de traitement de l’alopécie androgénétique?

Les microgreffes

Les microgreffesIl s’agit, d’une technique très fréquente et sécurisée de traitement de la calvitie.

Une bandelette de cheveux, est prélevée en arrière du cuir chevelu qui sera par la suite séparée les uns des autres et greffés 1 par 1 sur la zone de calvitie ce qui ne laisse qu’une cicatrice totalement dissimulée par les cheveux.

Lors de la séance de greffe de cheveux , un maximum de cheveux est greffé.

Le prélèvement des greffons, s’effectue en arrière du crâne, soit la couronne hippocratique.

En général, cette intervention dure entre 3 et 5 heures en fonction du nombre de greffons à prélevés sous anesthésie locale lors d’un séjour ambulatoire en clinique.

Les lambeaux.

Le chirurgien esthétique, va prélever une longue bande entre de 15 et 18

cm et 3cm de large pour apporter une forte densité aux cheveux sur la  région frontale.

Sachant, que cette intervention se pratique sous anesthésie locale.

Réductions de tonsure.

greffe de cheveuxUne partie de la zone dégarnie zone avec une longueur de 10 à 12 cm et de   3 à 4 cm de largeur sera enlevé avant qu’il ne soit refermé dans l’immédiat en jouant au profit de patients présentant une bonne élasticité du cuir chevelu.

lifting du cuir chevelu.

Il s’agit de la plus lourde des techniques, associée à une réduction de tonsure très large avec un ou deux lambeaux pour couvrir la région frontale et couvrir certaines grandes calvities.